AVIS DES LECTEURS

ARTICLE DE LA MEUSE, SECTION LIVRE LIÉGEOIS

 Le mystère Durandal fera le bonheur des amateurs d'action et d'aventure.

ARTICLE DE LA MEUSE, SECTION LIVRE LIÉGEOIS

Un polar liégeois, plein de rebondissements et de coups de théâtre, se déroulant entre le Moyen-Âge et l'époque contemporaine, c'est ce qu'ont réussi deux auteurs bien de chez nous, Jean-Louis Lejaxhe et Robin Putzeys, avec Le mystère Durandal.

M.-F. DESSY, À PROPOS DU MYSTÈRE DURANDAL

J'ai terminé votre livre que vous m'avez dédicacé au festival BD de Pont-à-Celles et j'ai beaucoup aimé sa lecture. Au départ, on a l'impression de lire un livre policier classique mais après, on se rend compte qu'il y a un mélange de phénomènes surnaturels et religieux. (...) On y évoque aussi des faits réels du temps de Charlemagne avec des évocations de légendes. Moi qui aime beaucoup les récits moyenâgeux et les livres policiers, j'ai été enchantée par ce mélange.

S. ZOHRI, À PROPOS DU MYSTÈRE DE BOTASSART (TOME 1)

Maîtrise parfaite de la combinaison « pédagogie-avancement de l’histoire » : tu es arrivé à trouver un juste milieu entre faire avancer ton intrigue et introduire tes personnages sans perdre tes lecteurs avec les références historiques (qui chaque fois sont bien expliquées).

S. ZOHRI, À PROPOS DU MYSTÈRE DE BOTASSART (TOME 2)

Jamais on ne s’y perd même si on a pas la culture générale du moyen-âge. Pourquoi ? Car l’auteur a l’intelligence d’expliquer avec des mots simples des termes et des concepts complexes. De plus, des rappels historiques sont éparpillés dans les pages, tel que l’histoire de l’Empire Romain expliquée en deux pages au cours d’une conversation entre deux personnages. Brillant et très bien écrit. En parlant de la plume de l’auteur, j’ai senti une amélioration dans cet exercice car j’ai éprouvé beaucoup plus de sentiments de joie, de peine, de tristesse, de colère, etc. par rapport au premier tome.

S. ZOHRI, À PROPOS DU MYSTÈRE DE BOTASSART (TOME 3)

L’auteur a mis encore une fois son point fort en avant : la didactique. On a l’impression d’écouter un prof d’histoire qui, pour égayer ses leçons, met en avant des personnages pour faire vivre son cours. Cela est très agréable et performant vu le nombre de personnages et de régions qui s’entremêlent. Même quand on laisse passer une semaine sans lire, il est facile de retomber sur ses pattes car Robin arrive, sans se répéter, à nous rappeler les éléments du chapitre précédent. Pour résumer, encore une belle réussite avec un vocabulaire un peu à l’ancienne qui nous plonge réellement dans l’histoire.

ANNETTE MISEN, À PROPOS DU MYSTÈRE DE BOTASSART (TOME 1)

J'ai vraiment apprécié. Au même titre que les romans historiques célèbres, il décrit la réalité tout en la rendant vivante et proche à travers les héros rencontrés. Au-delà de la fiabilité historique, les explications (...) permettent de mieux comprendre l'époque et les enjeux. Sans compter que tu as su rendre Lambert vraiment attachant.

 

Formulaire d'abonnement

  • Facebook

©2019 by Robin Putzeys. Proudly created with Wix.com